Stress extreme 2

Le stress en situation extrême (partie II)

Dans une situation de stress de grande envergure, le corps humain investi beaucoup d’énergie. L’activité cérébrale et physique se concentre en majeur parti sur la résolution du problème. Certes, les besoins de base sur la pyramide de Maslow (manger, boire, se loger, se vêtir) doivent être comblés tout de même. Les gens qui sont confrontés à cette dose de stress savent qu’à tous les niveaux, il n’est pas vraiment possible d’être 100% opérationnel. À titre d’exemple, si quelqu’un a perdu un être cher, il ne sera pas à pleine capacité dans ses fonctions au travail, le niveau de concentration ne sera pas optimal.

Cet article est rédigé dans un état bilatéral et bidirectionnel de stress en situation de crise et s’applique au cas suivant

  • Vous êtes en situation de stress avancé
  • Des gens de votre entourage sont en situation extrême de stress

L’étincelle

En plus de ne pas être au plein potentiel dans la vie courante, l’individu stressé, doit se maintenir en vie par le fait même. C’est à partir de ce moment que de nombreuses distorsions risquent d’apparaitre à l’esprit de tout un chacun. Un simple événement aussi banal soit-il peut prendre une envergure démesurée. Le niveau de patience des gens autour de vous dans une situation de crise extrême de niveau 7, 8 ,9 ou 10/10 altérera la pensée et le raisonnement. Les pulsions et l’impulsion d’un dérangement de niveau 2/10 peuvent alors sembler être perçues comme une agression de niveau 7/10. Nous savons que ce qui est créé comme une illusion perceptive par l’esprit est vécu comme réel même s’il ne l’est pas.

À titre d’exemple, quelqu’un en état de stress avancé peut devenir beaucoup plus condescendant pour une action dite normale ou banale pour la plupart des gens normaux hors d’état de stress avancé.

Agent stresseur ———————- Distortion perceptive ——————– Amplification du stress ——————– Réaction exagérée 

Cet aspect de l’être humain qui a une propension non recommendable (et non recommandé), maladroite et toxique à déverser la merde de sa vie sur les autres est un point important dans l’analyse de la maturité émotionnelle d’autrui. Mais même si quelqu’un a une intelligence émotionnelle phénoménale, quand quelqu’un est à bout, il est à bout…

Dans ce type de situation, il faut se préparer à devoir vivre des moments vraiment pas agréables qui remettront en question votre système de valeur. L’objectif et le but de ce raisonnement sont de prévenir la division et d’éviter à tout prix d’affecter la relation avec les gens que vous aimez autour de vous. Certaines personnes de votre entourage peuvent être méconnaissables (il/elle n’tait pas comme cela avant). Dans ce type de situation de stress extrême, il faut comprendre ce mécanisme dont nul n’est à l’abri. Il s’agit d’un problème systémique bien enraciné chez l’être humain depuis des millénaires aux causes multiples.

L’impression d’écran sociale

Dans une situation sociale ou le tissue familiale est déjà affecté par un taux de divorce effarant, un niveau de suicide alarmant, avec les changements climatiques, ou les classes sociales appauvries (en expansion) sont dans la misère et ont à peine le minimum pour survivre, ce type de situation basé sur des perceptions erronées peut devenir malheureusement très fréquent. En considérant aussi le nombre de familles dysfonctionnelles qui éclatent dans le conflit, le racisme, la discrimination et l’augmentation notoire des problèmes d’anxiété, le constat de la réalité est clair. Nous vivons dans une société malsaine.

Il importe de comprendre que le climat de division sociale actuel est basé sur des mécanismes de dominations qui ont malheureusement muté au travers des siècles et des générations. L’objectif est de prendre conscience de cet enjeu majeur afin de comprendre le raisonnement des gens autour de vous, voir de vous-même afin de faire une introspection et une prise de pleine conscience. Le déchirement du tissu social est le pire fléau qui puisse arriver à notre monde moderne. Il faut briser le cycle de ces vieux modes de pensée désuets. Une analyse du niveau d’exposition toxique relationnelle est tout autant importante que l’analyse de l’exposition à des produits toxiques qui contaminent la santé physique et mentale.

Le pouvoir de se projeter à la place de l’autre (l’empathie) et la faculté du pardon prend alors tout son sens. Il faut prendre du recul par rapport aux autres dans cet état de crise afin d’épargner la (ou les) relation(s) et éviter de tenir rigueur et rancune à ces gens qui deviennent subitement quelqu’un d’autre, ou simplement du fait que la part de vérité d’un masque bien présent, mais subtil apparait. L’illusion du faux visage derrière ce masque, cette hypocrisie,  doit servir à vous remettre en question afin de comprendre que vous n’êtes pas parfait vous non plus dans ce processus d’évolution qui est en cour.

Tel que mentionné dans la partie 1 de l’article le stress en situation de crise, pratiquement chaque individu a un trait de personnalité anormale. De plus, tout le monde fait des erreurs. L’humanité n’a que très peu évoluer durant les derniers centenaires. Certes, il y a eu une évolution technologique, mais au niveau humain, force est de constater que le niveau d’évolution est lent, et à certains paliers, ce niveau régresse. Bref, nous sommes en retard. Tic tac…

Superman VS le stress

Lorsque les gens perdent espoir, qu’ils perdent le feu qui les anime, que le sens attribué à leur vie part en fumée, ils n’ont alors subitement plus rien à perdre, plus rien à foutre de rien et deviendront inévitablement désespéré et/ou dépressif. Si vous voyez que des gens autour de vous sont dans cet épisode, il est bon (voir noble) d’essayer de les aider, mais vous n’êtes pas Superman (sur à 100%)  ni (probablement pas) psychothérapeute ou psychologue. C’est un beau geste, mais jusqu’à un certain point. Soyez présent pour la personne, écoutez-la, donnez-lui du support, mais au final, ce n’est pas votre rôle.

Vous pouvez toujours porter le chapeau, mais ce risque d’être mal perçut, puisque les autres n’ont que faire des conseils non sollicités. Dans certain cas, votre aide peut être bien précieuse et fortement apprécié, mais ne vous surinvestissez pas. Faites attention aux conseils que vous donnez.  Un nombre considérable de sauveteurs (sauveur) ont témoigné que lorsqu’ils essaient de sauver quelqu’un de la noyade, la personne à risque tente de s’agripper au sauveteur en poussant vers lui vers le fond de l’eau afin de remonter leur tête hors de l’eau. Il vous faut comprendre qu’aidé les gens autour de vous est certes honorable, mais n’y laissez pas votre peau. Les gens désespérés agissent souvent de façon illogique et déraisonnable.

Dans certains cas, il est mieux d’adopter une stratégie de repli et laisser la personne se remettre de cela plutôt qu’encaisser de l’énergie négative qui peut affecter la relation jusqu’à la perte totale.

Si c’est vous qui êtes dans cette situation, peut-être vaudrait-il mieux la peine de prendre du recul sur les autres afin d’éviter de les blesser ou de dire des choses regrettables que vous ne pensez pas nécessairement. Il y a des gens autour de nous qui sont chers et que nous aimons plus que tout. N’allez pas foutre en l’air des relations bâties sur du long terme avec des fondations solides pour des détails et du poison émotionnel qui avec du recul sont compris comme insignifiant et qui au final ne valent pas du tout la peine.

Il importe de ne pas juger ces gens. Les personnes aux prises avec ce genre de problématique qu’est le stress en situation extrême de crise n’ont pas besoin d’une couche supplémentaire de merde dans leur vie causée par l’inconscience et l’immaturité de leur entourage. Ces gens souffrent et ont besoin d’aide et non de se faire écraser. Si vous ne voulez pas les aider, n’allez pas leurs nuires. Laissez-les tranquilles. Les problèmes de santé mentale sont encore aujourd’hui très mal compris et mal perçus par trop de gens. De vieux préjugés désuets datant de plusieurs années restent en surface et affectent l’humanité.

Se ressourcer & lâcher prise est une bonne solution. Le contact avec la nature énergise et renforcit la mentale et l’esprit. La solution est dans la nature. Stress 2

La stratégie de repli

Se refermer sur le monde et sur les autres n’est pas une stratégie viable à long terme. À court terme: le temps de  réparer les cicatrices, cela peut être bénéfique pour un certain temps, mais l’être humain est un animal social qui a besoin de l’interaction avec les autres pour forger son identité, se faire une raison et avoir l’impression de réussir sa vie. Vouloir ne plus parler ni voir personne est donc illusoire. Dans ce type de scénario, c’est une partie de vous-même que vous fuyez.

La stratégie de repli dans une situation de stress intense peut aussi avoir une propension à rendre le corps malade. Cette stratégie ne règle pas le problème, mais du moins elle permet de gagner du temps. L’organisme peut ainsi focaliser son énergie sur l’essentiel et ne pas disperser ses énergies dans des obstinations inutiles et chronophages qui épuisent encore plus mentalement; déjà que la personne se sent épuisée. Lorsque la limite est franchie, ces gens n’ont plus la force.

Ce replie permet aussi de ne pas s’exposer a des gens immatures qui sont en fait très limité au niveau du quotient intellectuel, de l’intelligence émotionnelle, au niveau de la connaissance, de l’expérience de vie, du système de valeur, de l’évolution et plus encore. Ce type de personne représente un pourcentage très élevé de la société et cela se reflète dans la vie de tous les jours. Lorsque la fatigue de la vie embarque socialement, l’ombre est contagieuse systématiquement.

L’objectif se résume donc ainsi

La mission

  • Préserver sa santé mentale
  • Préserver ses relations avec autrui
  • Foutre la paix aux autres et à soi-même
  • Trouver une solution concrète au problème
  • Développer une stratégie pour résoudre le problème
  • Faire des changements constructifs et non destructifs
  • Garder la tête hors de l’eau
  • Ne pas s’autodétruire

La charge allostatique du stress

Lorsque le moment du coucher et du sommeil arrive,  la charge allostatique du stress accumulé durant la journée refait surface. Le corps doit expulser cette énergie malsaine et beaucoup de gens ressentent cela au travers de l’insomnie. Rien ne se perd tout se transforme et l’énergie doit circuler librement. Chargement émotionnel, déchargement émotionnel. Ne déchargez pas votre négativité sur les autres.  Mieux vaut se défouler dans le sport. Pour d’autres, ce processus  peut se faire ressentir via la dépression, l’anxiété ou des crises de paniques nocturnes. Dans tous les cas, cette charge émotionnelle et énergétique peut vite devenir insupportable et se faire ressentir comme un signal d’alarme de votre corps pour dire: ça ne va pas bien, je ne me sens pas bien. FAIS QUELQUE CHOSE.

La meilleure recommandation pour vous est d’avertir les autres de votre entourage. Je sais, les gens qui parlent de leurs problèmes sont mal perçus. Il faut être parfait. À tire d’exemple: Salut comment ça va? Ça va bien et toi…. Avez-vous remarqué que tout le monde va toujours bien? Rares sont les individus qui répondent non à cette question qui devient souvent lassante. Il s’agit d’un comportement tout à fait humain de dire aux autres je ne vais pas bien et j’ai besoin du temps pour moi, de prendre du recul sur ma vie pour me retrouver.

La vaste majorité des gens autour de vous doivent certainement avoir une empathie minimale et réussiront  fort probablement ainsi à parvenir à l’objectif de la compréhension d’autrui. Pour la minorité qui ne comprendra pas, tan pis pour eux. Mieux vaut prendre du repli que d’être désagréable. Parfois, il faut reculer pour ensuite mieux avancer. La stratégie de repli est donc judicieuse et sage.

Le bat-signal du stress

Le stress est un signal d’alarme émis par le corps humain pour dire que quelque chose ne va pas. il s’agit d’un signal, au même titre que lorsque le commissaire Gordon est totalement dépassé par le Bordel de Gotham City. C’est un mécanisme de défense et de protection pour réagir à une situation de menace. Il importe d’écouter notre corps afin de comprendre ses signaux. Les gens sont tellement déconnectés d’eux même et distraits par les articifes, illusions, problèmes et détails de la vie que nous ne sommes pas suffisamment en contact avec nous-mêmes. Je parle ici du point de rupture avec l’être.

C’est très dramatique. Lorsque le signal d’alarme est ignoré, compressé ou maquillé, des problèmes de santé plus graves risquent fort probablement de survenir.

stress batman

Il importe donc de s’écouter. La réponse se trouve au fond de toi. Sois à l’écoute de toi même. Au fond de toi se trouve la réponse. Le combat (au sens non physique), la bataille, c’est intrinsèque, c’est en vous. Si vous la perdez, c’est la chute. Le but de la vie est de maintenir sa structure. Lorsque le mode survie s’active, vous devenez le centre du monde. L’angoisse, c’est l’impossibilité de dominer une situation.

La survie est liée à l’apprentissage. Ce mode de pensée devient aussi révélateur dans les perceptions que nous développons de la situation. Changer sa manière de voir les choses (changer ses perceptions et schémas psychologiques) est aussi une solution concrète dans certains cas. Inconsciemment, beaucoup de gens causent leurs propres souffrances, et sont donc le catalyseur de leur propre stress. Le détachement de l’égo prend alors tout son sens. Cessez de vous faire souffrir et d’être un amplificateur de votre malheur. Soyez créateur de votre bonheur.

En résumé, le stress est comme une punition attribuée à une cause soit intrinsèque ou extrinsèque. Si elle est intrinsèque, vous avez le plein contrôle de changé vos perceptions et manières de voir les choses. Vous contrôlez environ 50% des choses qui vous arrivent. Quelqu’un qui réprimande toujours les autres parce qu’ils ne sont pas exactement à la hauteur de leurs propres algorithme, projection et attente s’inflige ce genre de stress inutile. Les gens autour de vous ne changeront pas (du moins pas tant que ça). Certaines personnes évoluent, mais la personnalité est figée, cristallisée. C’est un coup d’épée dans l’eau et vous vous épuisez. Vous perdez votre temps.

L’auto-destruction d’un individu émane dans un processus de somatisation lorsque la colère et l’énergie négative se retournent contre l’individu même. Ce type d’énergie malsaine peut mener à un agravement de l’état de santé. Le refoulement de cette énergie n’est pas souhaitable et il faut éviter cela, car ce processus est très destructeur et énergivore.

Une redéfinition du système de valeur et des fondements qui nous anime est fondamentale.

  • Réfléchissez.
  • Méditez
  • Agissez

Pour lire l’intégralité de cette ébauche et voir la partie I de ce texte, cliquez sur le lien suivant.

N. B. Cet article est rédigé à titre indicatif seulement et ne doit être en aucun cas considéré comme une recommandation médicale professionnelle. Pour de plus amples détails, consultez votre médecin ou pharmacien attitré à votre dossier médical. Si vous êtes dans un état critique, consultez d’urgence un psychologue ou un psychiatre.

Distribution Revtronik, orienté vers l’humain

Distribution Revtronik met à votre disposition plein de sagesse ainsi que des produits uniques. Achetez consciemment avec diligence, réfléchissez à votre empreinte écologique et découvrez nos produits sur la boutique en ligne! Achat en direct sur rendez-vous uniquement ou via enligne.

Distribution Revtronik, la révolution du commerce électronique.

logo footer site map